19e jour Fin de la grève Un nouveau jour commence contre l’impunité des soldats violeurs.

Femmes solidaires et Comité des Femmes Djiboutiennes contre les Viols et l’Impunité (COFEDVI).

19e jour Fin de la grève
Un nouveau jour commence contre l’impunité des soldats violeurs.

Les femmes djiboutiennes en grève de la faim depuis le 25 mars 2016 ont
reçu le 11 avril 2016 Madame Sparacino, ambassadrice des Droits humains
auprès du ministère des Affaires étrangères. A l’issue de cette rencontre, elles
ont décidé de mettre fin à leur jeûne à compter du mardi 12 avril à midi.

A la suite, dans la journée, elles rendront public un communiqué de presse
afin d’expliquer l’arrêt de leur action et les conditions dans lesquelles continue
leur combat contre les viols et l’impunité des soldats violeurs. Un nouveau jour
commence avec de nouvelles formes d’action à venir.

Le mouvement Femmes solidaires reste engagé à leurs côtés.

Paris, mardi 12 avril 2016

Fermer le menu