Entrée au Panthéon : une juste reconnaissance qui en appelle d’autres

Le 27 mai 2015, deux femmes, Geneviève de Gaulle-Anthonioz et Germaine Tillion, entreront au Panthéon avec deux hommes Jean Zay et Pierre Brossolette.

Ces personnalités choisies par le Président de la République représentent la France dans ce qu’elle a de plus beau. La France de la Résistance, la France qui lutte contre le fascisme, le France des libertés et des valeurs républicaines.

Femmes solidaires est une association née il y a 70 ans à la sortie de la guerre, issue des Comités féminins de la Résistance. Elle a été créée sous l’impulsion de résistantes et de femmes déportées à Ravensbrück, compagnes de Geneviève de Gaulle-Anthonioz et Germaine Tillion.

En cette année du 70ème anniversaire, le symbole est grand d’honorer ces résistantes et résistants. Femmes solidaires accompagne cette décision avec une grande satisfaction.

Cependant, aussi juste que soit cette décision, elle ne peut occulter une des grandes injustices perpétrée à l’encontre des femmes par cette Nation si reconnaissante aux hommes : avec Marie Curie, elles ne seront que 3 femmes -pour 73 hommes- à avoir reçu cet hommage suprême.

Nous demandons donc au Président de la République de s’engager solennellement à faire entrer plusieurs autres femmes au Panthéon d’ici la fin de son mandat.

Femmes solidaires fera dans ce sens des propositions dans les prochaines jours.

Paris, le 27 mai 2015.

Contact : Virginie au 01.40.01.90.90

Fermer le menu