Femmes solidaires « mise hors jeu » sur le tour de France ….

Femmes solidaires « mise hors jeu » sur le tour de France :
la promotion du cyclisme féminin étant jugée trop politique !
Femmes solidaires annonçait il y a quelques jours sa présence à l’arrivée du Tour de France ce dimanche pour y relayer sa campagne « A la Tv, pas de filles hors-jeu ! »
Toujours le même objectif : alerter l’opinion publique sur le manque de visibilité du sport féminin dans les médias et les difficultés pour les femmes de pratiquer certains sports où les hommes semblent les seuls légitimes.
Après avoir accompagnées pendant des semaines l’équipe de France féminine de football dans son magnifique parcours lors de la coupe du monde 2011, nous soutenions dimanche les femmes cyclistes qui se voient privées de la ROUTE DE FRANCE « Féminine » Internationale 2011 faute de moyens – de plus, cette manifestation ne bénéficie d’aucune couverture médiatique.
Notre banderole : « Vélo, foot pas de filles hors-jeu » a été tolérée pendant la caravane du tour, mais quelques minutes avant le passage des coureurs, la police est venue nous demander de la retirer parce que TROP POLITIQUE sur ordre de l’Etat major. Les drapeaux nationaux, représentations politiques des nations, sont autorisés alors que la lutte contre le sexisme, valeur reconnue par l’ONU comme universelle, reste considérée comme impropre dans cette manifestation sportive, la plus médiatisée au monde.
Nous voulions juste faire réfléchir le monde sportif, les spectateurs et spectatrices sur le fait que des filles et des garçons souhaitent l’égalité et la parité aussi dans le sport et dans le cyclisme.
Nous appelons la direction du Tour, Madame la Ministre des sports, la Fédération Française de Cyclisme, les « directeurs » des équipes, la direction de France télévision, Thomas, Cadel, Mark, tous les héros du Tour à nous répondre : dans le sport, et le cyclisme en particulier, les filles n’ont-elles pas d’autres places que celle de distribuer des fleurs en tenue légère, danser sur les chars dans la caravane pour promotionner un saucisson ou une marque de lessive et finalement juste regarder les garçons rouler ? Le monde sportif se mobilise régulièrement contre le racisme, nous exigeons qu’il se mobilise contre le sexisme.
Dimanche, les Femmes solidaires sont restées pour assister à l’arrivée du Tour !
Nous avons applaudi les coureurs sans rancune, parce que nous aimons le cyclisme et que nous croyons à la mixité dans le sport.

Fermer le menu