Ici et là-bas les femmes se battent pour leurs droits fondamentaux en premier celui de disposer de leurs corps.

Lors du conseil communautaire du 18 novembre dernier portant sur un vœu pour la sauvegarde de la maternité des Lilas, un élu de la majorité municipale socialiste, M. Jimmy Parat de Bagnolet a qualifié l’avortement « d’acte barbare » et de « meurtre ».

Lire la suite : communique_de_presse_Femmes_solidaires_de_Bagnolet.pdf

Fermer le menu