La prostitution est une violence faite aux femmes !

Le collectif Abolition 2012 se mobilise lors de la journée mondiale de lutte contre les violences faites aux femmes

A l’occasion de la Journée internationale de lutte pour l’élimination des violences faites aux femmes les 50 associations réunies dans le collectif Abolition 2012 rappellent que la prostitution est une violence reconnue internationalement et nationalement.

Aujourd’hui, la prostitution est la dernière des violences des hommes contre les femmes dont la loi ne condamne pas les responsables. Le système prostitueur est de fait un obstacle à l’égalité entre les femmes et les hommes.

Le collectif « Abolition 2012 » rappelle à l’occasion de ce 25 novembre, qu’une loi d’abolition du système prostitueur est une impérieuse nécessité.

Pour ce faire, nous demandons :

  La suppression des mesures répressives à l’encontre des personnes prostituées.

  La mise en place de politiques efficaces de lutte contre le proxénétisme.

  L’interdiction de l’achat d’un acte sexuel.

  La mise en place d’alternatives à la prostitution (accès aux droits, au logement, à la santé).

  Une politique de prévention et d’éducation à l’égalité entre les femmes et les hommes.

Nous souhaitons que le 25 novembre soit l’occasion pour François Hollande de réaffirmer la position abolitionniste de la France.

Le collectif « Abolition 2012 » organisera des évènements et actions sur tout le territoire autour de la journée du 25 novembre. Les associations sensibiliseront le grand public aux réalités de la prostitution, à ses causes et à ses conséquences

Fermer le menu