Rapport Poletti sur l’accès à la contraception des mineures :Vers la prise en compte de la sexualité des jeunes ?

Le Planning Familial accueille favorablement la plupart des recommandations du rapport mené par Bérengère Poletti au nom de la Délégation droits des femmes de l’Assemblée Nationale.

Il se réjouit que plusieurs de ces recommandations répondent aux demandes réitérées du Planning Familial, à savoir :

– garantir l’accès à la contraception anonyme et gratuite pour les mineurs et jeunes majeurs auprès de professionnels de santé, en complément des centres de planification où est déjà possible.

– permettre le choix de la méthode de contraception la mieux adaptée par le remboursement de tous les contraceptifs prescrits améliorant ainsi l’efficience de la contraception

– renforcer la formation initiale et continue des professionnels de santé

– rendre enfin obligatoire l’inscription des séances d’éducation à la sexualité dans les projets d’établissements scolaires, comme le prévoit déjà la loi de 2001

Le Planning familial propose que les séances d’éducation à la sexualité et à la vie affective durant la scolarité obligatoire ne se réduisent pas à une approche « biologiste » de la reproduction et de ses risques mais intègrent une approche égalitaire entre les femmes et les hommes au sein de notre société qui prenne en compte les rôles et les assignations dans lesquels ils sont enfermés.

Qu’au-delà de la scolarité, pendant la poursuite des études ou dans la vie active, des campagnes de sensibilisation aux questions de sexualité soient mises en œuvre régulièrement auprès de tous les jeunes, scolarisés ou non, pour favoriser la prévention des comportements sexistes et homophobes.

Le Planning Familial espère vivement que ces recommandations seront rapidement suivies d’effets et trouveront les moyens de leur application tant au niveau national que sur l’ensemble des territoires.

Contacts :

Marie-Pierre Martinet # 06 70 19 83 48
> Véronique Séhier # 06 86 65 25 19

Fermer le menu